Joëlle Vincent

Joëlle Vincent

Quand la météo ment et la mort fait semblant, c'est la folie qui gagne

Un jeune homme, rendu fou de douleur par la disparition de celle qu'il aime, contourne son chagrin en suivant les chemins de la haine et de la folie. Il cherche des coupables, en trouve et les punit de façon bien étrange.

La mort que Shakespeare inventa pour sa Juliette va inspirer notre héros qui, pour son malheur, connut la même passion que les fameux amants de Vérone.



02/12/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres