Joëlle Vincent

Joëlle Vincent

Quand la vengeance prend les couleurs de l'humour

Condamné à quatre ans de prison fermes pour un crime qu'il n'a pas commis, un homme se venge de son accusatrice de la manière la plus inattendue. Oeil pour oeil. Quatre ans d'enfer pour quatre ans de calvaire : la vengeance est si parfaite que l'on en finirait pas chercher la victime !

Humour, action et coups tordus sont une recette imparable pour fabriquer des remords chez le bourreau le plus déterminé.

 



27/11/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres